Pétition : Dites à Nestlé, Mondelez, Unilever et Procter & Gamble d'en finir avec l'huile de palme !

Sophie M • 7 Août 2020
0 commentaire
0 j'aime
28 vues

En ce moment même, une épaisse fumée s'élève des forêts du Brésil, d'Indonésie et de Malaisie, empoisonnant l'air et chassant les gens et les animaux de chez eux. Les arbres majestueux qui abritent orangs-outans, paresseux, et rhinocéros entre autres espèces rares, brûlent pour être remplacés par d'immenses monocultures de soja et de palmiers à huile à perte de vue.

Ça ne devait pas se passer comme ça. Nestlé, Unilever, Mondelez, Procter & Gamble et d'autres multinationales puissantes avaient toutes promis que d'ici 2020, elles cesseraient de s'approvisionner en huile de palme auprès de producteurs qui détruisent les forêts tropicales. Mais l'appât du gain l'a emporté - et maintenant, nos forêts en subissent les conséquences.

Nous ne pouvons pas les laisser s'en tirer comme ça. Nous devons augmenter la pression sur leurs patrons jusqu'à ce que chaque gramme de soja et chaque goutte d'huile de palme dans les produits qu'ils vendent soit obtenu de manière responsable.

Chaque nom sur cette pétition servira à rappeler à ces entreprises que les promesses vides ne sauveront pas nos forêts tropicales en voie de disparition - il est temps de passer à l'action réelle et significative.

Signez la pétition urgente : Dites à Nestlé et aux autres multinationales puissantes d'empêcher nos forêts tropicales de brûler !

Il y a dix ans, Nestlé et les autres entreprises du Consumer Goods Forum (CGF) - une alliance d'entreprises dont les membres produisent les aliments et les produits ménagers que des millions de personnes utilisent chaque jour - se sont engagés à mettre fin à la déforestation dans leurs chaînes d'approvisionnement.

Nous sommes maintenant en 2020, le moment de vérité, et de nombreuses entreprises du CGF, dont Nestlé, ont admis qu'elles n'atteindront pas leurs objectifs de lutte contre la déforestation. Du bœuf au poulet engraissés au soja, en passant par l'huile de palme dans les glaces et les shampoings, trop de produits qui remplissent nos réfrigérateurs et nos étagères sont encore entachés par le scandale environnemental de nos forêts tropicales qui partent en fumée.

En attendant, la saison des feux de 2020 commence déjà - et certains experts disent que les incendies de l'Amazonie de cette année pourraient être pires que le brasier qui a dévasté l'un des écosystèmes les plus précieux de notre planète l'été dernier.

L'horloge tourne ! Exigez que Nestlé et compagnie prennent des mesures urgentes pour empêcher nos forêts tropicales de brûler.

Sans une pression publique suffisante sur Nestlé et compagnie, ces profiteurs avides continueront simplement à faire des promesses vides de sens tout en poussant nos forêts jusqu'au point de non-retour. C'est pourquoi nous avons rejoint une puissante coalition pour faire entendre notre message - et nous vous demandons de vous joindre à nous, tout comme lorsque des milliers d'entre vous ont réussi à faire pression sur Pepsi pour que la multinationale révise radicalement sa politique d'approvisionnement en huile de palme.

Ensemble, nous pouvons éteindre les incendies, protéger les animaux et empêcher les multinationales de détruire notre planète et notre climat, mais seulement si nous agissons rapidement.

Exigez que Nestlé et compagnie prennent des mesures urgentes pour empêcher nos forêts tropicales de brûler. : https://actions.sumofus.org/a/nestle-unilever-mondelez-arretez-de-faire-bruler-nos-forets-tropicales/?akid=76972.15650172.SIUdBx&rd=1&source=fwd&t=10