Apèrs un simulacre de débat parlementaire, députés et sénateurs ont décidé de réautoriser les insecticides "tueurs d'abeilles". Malgré l'effondrement des populations d'insectes volants du à ces pesticides extrêmement toxiques et persistants dans l'environnement, le gouvernement a donc suivi la demande du lobby agro-chimique. Nous avons perdu une bataille... mais nous n'avons pas dit notre dernier mot !

 

Agir pour l'Environnement va poursuivre son combat et tout prochainement : 

  • engager une procédure judiciaire afin de contester cette décision prise sous la pression des lobbies de l'agrochimie.
  • agir en ciblant les entreprises de l'agro-alimentaire afin qu'elles n'utilisent pas de sucre de betterave qui aurait été traité aux néonicotinoïdes. 

 

Image retirée.

Vous pouvez agir !

 

Pour préparer au mieux la campagne d'interpellation de l'industrie agro-alimentaire, envoyez-nous des références de produits contenant du sucre (bonbons, sodas, biscuits, pates à tartiner...).

 

JE PARTICIPE A L'ENQUÊTE
"Néonicotinoïdes : Démasquons-les"
#Halloween

http://form.jotform.com/202942975909065

 

 

Une fois cette enquête participative menée, nous interpellerons les services "consommateurs" afin d'exiger que l'industrie agro-alimentaire renonce à utiliser du sucre de betterave traité avec des néonicotinoïdes.